accueil

l'auteur

la galerie

contact

les liens


l'auteur


 

Je suis né le 17 octobre 1947. Cela commence à faire un bail !
J'ai, gravé au plus profond de moi-même, le souvenir d'avoir toujours aimé être au contact de la nature sous toutes ses formes. Même si certaines d'entre elles m'attirent plus que d'autres. C'est ce que j'appelle le droit à la différence.
Ce goût pour la nature devait être inscrit dans les gènes transmis par mon père. Papa, travailleur acharné, aimait durant ses jours de vacances que nous passions en basse Normandie (pays d'origine de ma mère) ou près de Toulouse (région dont il était originaire) se détendre grâce aux séances de pêche à la truite ou au cours de parties de chasse aux cailles quand la fin du mois d'août arrivait. Habitant Paris, il ne dédaignait pas prendre le train (papa n'a jamais eu de voiture !) pour se rendre en forêt de Rambouillet cueillir avec passion les cèpes qui lui rappelaient sûrement son enfance. Et moi, tout gamin, je n'aurai manqué pour rien au monde le plaisir d'enfourcher mon premier vélo vert pour le suivre dans ses équipées matinales. Je le revois, pédalant de toutes ses forces sur le vieux vélo marron repeint de ses mains, les mains cramponnées dans la côte de saint Bomer, les cannes à pêches attachées avec deux bouts de ficelle à la traverse du cadre. Papa était extraordinaire ! Il faisait tout très vite et avait horreur de perdre du temps ! C'est pourquoi il partait vêtu en fonction de ce qu'il allait faire ! Il n'était pourtant pas aisé de pédaler en bottes ! Maman, la discrétion faite femme, n'appréciait pas toujours craignant le ridicule ! Papa n'en avait cure ! L'important était d'être dans son élément et rien ne pouvait l'arrêter. Je suis comme lui. Il est vrai que cela n'est pas toujours drôle pour ceux qui nous côtoient.
Les gens disent des gens comme nous que nous sommes entiers. Nous ne sommes pourtant que des amateurs au sens littéral du mot. Nous aimons et nous sommes passionnés par ce que nous entreprenons. Je ne le regrette pas !
Pour mon goût de la nature vous savez maintenant de qui et comment il m'est venu.
Mon goût de la photographie n'était pas inscrit dans les gènes ! Du moins me semble t'il. J'avais cependant un sens beaucoup plus développé que les autres. La nature m'ayant doté d'un odorat sélectif mais médiocre et d'une oreille défaillante, il était quand même juste que la vue soit plus performante ! Le chemin était tout trouvé. De la vision à l'observation il n'y avait qu'un pas ! De l'observation à la capture de l'instant éphémère il y en avait un deuxième que je me suis dépêché de franchir. J'étais devenu photographe ! Amateur.
C'était en 1965, année de l'achat de mon premier appareil photo ! Un Pentax sv avec un super Takumar de 135m/m ! L'Amérique ! Un appareil et déjà un petit télé ! Je devais avoir une idée derrière la tête...

Beaucoup de temps s'est écoulé depuis que j'ai écrit les lignes qui précédent et beaucoup d'événements se sont produits.
Certains heureux d'autres très tristes.
Le décés de mon épouse en juin 2006 fut de loin le plus douloureux.
Fanchette adorait m'accompagner pour nos séances d' affût en pleine nature et paticulièrement pour voir et photographier les renardeaux en fin avril début mai de chaque année.
En ce début de mai de 2006 et bien que la maladie l'handicapait énormément ,elle était encore présente à mes cotés pour admirer ces petites boules de poils.
Ce fut la dernière fois.

Ce site est pour toi.......

La vie est ainsi faite.
On ne peut pas la refaire .
On se doit de la continuer.

Pour des raisons de santé, j'ai été obligé de renoncer aux voyages lointains et aux longues balades pour faire les repérages.
Ce n'est pas pour cela qu' il faut arrêter.
J'ai trouvé d'autres solutions pour assouvir ma passion et passe désormais beaucoup de temps sur certaines espèces.
Les renardeaux et le cincle plongeur sont de celles là.
J'aime approfondir le travail sur un même sujet.

C'est aussi pour toutes ces raisons que je me suis décidé à faire revivre ce site qui était resté à l' abandon ( il était temps n'est ce pas Diane et Olivier )

Je ne vous montrerai désormais que des photographies réalisées à l'affût ( je ne travaille que comme cela ) et faites en France.

Ceux qui me connaissent savent que je travaille qu' avec de longues focales afin d'éviter du mieux qu'il soit possible le dérangement.

Voila ce que je voulais vous dire pour cette reprise .
Si vous souhaitez me contacter pour quelques raisons que ce soit, allez sur contact et envoyez moi un mail.

A bientôt et bonne visite.....

Daniel


 

 © Daniel Trinquecostes 2017 - Toute reproduction interdite
Réalisation et hébergement : Internet sur Seine - Galerie Phototem